↑ Revenir à Visite de la collégiale

Les chapelles des bas-côtés et du choeur

Les chapelles étaient nommément affectées aux diverses confréries (portefais, bâteliers, ….) qui en assuraient l’aménagement et l’entretien. Elles portaient le nom de leur saint patron (Saint Nicolas, Saint Pierre, Saint Eloi, Saint Crépin, etc…..).

Après la Révolution, les confréries ayant disparu au cours du XIXème siècle, on donna de nouvelles attributions, en fonction des dévotions nouvelles (Notre-Dame de Lourdes, Notre-Dame de la Salette, Sainte Philomène, Sainte Acliana, ….)

Si l’on fait le tour de l’église dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant de l’ouest et allant vers l’Est en passant par le nord, on trouve successivement les chapelles suivantes :

plan_nef_chapelles

 

1- La salle capitulaire

Mgr SCOTT en avait fait la salle de catéchisme des garçons. Elle sert aujourd’hui de débarras et il est triste de songer que là où se réunissaient les chanoines s’entasse aujourd’hui ce dont on ne veut plus. Elle est aujourd’hui fermée au public.

2- L’ancienne chapelle St Pierre aux liens

Occupée par l’entrée Nord, cette chapelle dite des bateliers, fut accordée à cette confrérie le 20 mai 1588. On y trouve la statue de Notre-Dame de la Salette.

3- Les fonts baptismaux (Ex chapelle Saint Adrien)

Elle possède une belle grille en fer forgé.

4- La chapelle du Saint Viatique (Ex chapelle Saint Nicolas)

Voir la page qui lui est consacrée

5- La chapelle Sainte Philomène

….Puis, autour du choeur, le long du déambulatoire:

6- La chapelle Saint Liévin

7- La chapelle du Grand Calvaire (Ex chapelle Saint Luc)

Un tableau, copie de la « Crucifixion de Saint Pierre » du Caravage, peint par J.DUPONCHEL, àRome en 1630, en provenance de la Maison des Dévotaires, acquis par la ville d4aire-sur-la-Lys et restauré par les Monuments Historiques, a été installé en 2008, dans la chapelle de cette chapelle.

Malgré quelques faiblesses, le copiste a su rendre toute la violence voulue par le Caravage, et la restauration a rendu tout son éclat à la peinture.

….Puis, les 5 carolles à restaurer, reconstruites à partir de 1960.

Ensuite, sur la façade Sud :

8- La chapelle du Prévôt

9- La sacristie

Statue de la Vierge et l’enfant

10- La chapelle du Saint Sacrement (Ex chapelle Sainte Anne, Saint-Laurence, trésorerie)

Devenue en 1760 chapelle du Saint-Sacrement, puis chapelle de la Sainte-Vierge après la Révolution. C’est dans cette chapelle qu’a été édifié en 1888 le monument à la mémoire de Mgr SCOTT disparu en 1944.Restaurée en 1837, elle renferme une statue de la vierge d’une grande beauté. Une notice établie par l’abbé Alain VERHILLE lui est consacrée et est affichée à l’entrée de la chapelle.

11- La chapelle Notre-Dame des Sept-Douleurs

12- La chapelle du Sacré-Coeur (Ex chapelle Saint Jacques)

Voir la page qui lui est consacrée

13- La chapelle Notre-Dame de Lourdes (Ex chapelle Saint Crépin et Notre-Dame de la Salette)

Il ne reste heureusement rien du décor imaginé par MAGNARD, tout en rocaille, fort loué à l’époque, mais que nous jugeons maintenant déplorable. Une plaque dans cette chapelle rappelle que l’église a été rendue au culte le 8 août 1954.

14- L’ancienne chapelle Saint Eloi

Occupée aujourd’hui par l’entrée Sud.

15- La chapelle de Semaine (Ex chapelle Saint Yves)

Chapelle des catéchismes au XIXème siècle.

Le tableau de la « Double parenté du Christ, Divine et Humaine » se trouvait à l’Hôpital Saint Jean-Baptiste. Il a été installé dans cette chapelle en 2005.

Ce tableau du XVIIème siècle est de conception assez naïve, mais il illustre un thème que peu de peintres ont suivi. Après restauration, la ville d’Aire-sur-la-Lys, à qui il appartient, l’a affecté à la Collégiale.

 

 

Chapelle du St Viatique

A également portée le nom de chapelle des portefaix. Elle a fait l’objet des soins les plus attentifs de Mgr SCOTT qui a voulu en faire le joyau de son église. Les travaux ont duré de 1866 à 1883 sous l’autorité de Mgr SCOTT et de ses deux vicaires les abbés DOUTREMEPUICH et DEBRAS. Ils …

Voir la page »

Chapelle St Jacques

Descendons maintenant du choeur où nous nous sommes arrêtés à contempler ce beau spectacle et en passant de nouveau dans le transept , regardons encore ces magnifiques verrières aux couleurs veloutées et pleines de corps , à l’éclat si puissant , aux perspectives profondes ; contemplons ce bel ensemble de peintures murales , de bas-reliefs …

Voir la page »