↑ Revenir à Visite de la collégiale

Les grandes orgues

Il est installé sur la tribune dans le narthex. Le buffet provient de l’abbaye de CLAIRMARAIS. Il a été acheté en 1792 par le curé constitutionnel de Saint-Pierre, Joseph COURTOIS. Il a été construit vers 1633 et sculpté par Gérard SIBRIECQUE, artiste de NIVELLES. La menuiserie a été faite par Maître CREPIN.

Il suscitait au XVIII° siècle l’admiration unanime et les Bénédictins de Saint-Maur, dans leur célèbre « voyage littéraire » le citent avec grands éloges.

C’est un magnifique travail en bois de chêne. Il comporte un grand nombre de statues de différentes tailles et un cadran d’horloge. La statue de la Vierge qui se trouve actuellement dans la chapelle du Saint-Sacrement se trouvait avant 1963 dans la niche au sommet de l’orgue. Elle a été remplacée par une statue de Saint Pierre.

L’orgue lui-même a été installé en 1793 par FREMAT, facteur d’orgues à DOUAI. Il a été restauré en 1840 par DANJOU. Il a énormément souffert du bombardement du 8 août 1944. Démonté et remis en état par MERKLIN à LYON, il a été inauguré le 17 octobre 1965. Le buffet a été restauré par LAMOTTE.

De nouveaux travaux ont été faits en 1980 par CAMUS d’AMIENS qui l’a doté de nouveaux jeux. Il a été remis en service le 12 octobre 1986.

Il faut observer que la tribune construite au fond de l’église pour installer le buffet d’orgue a détruit l’harmonie de cette partie de l’édifice, réduit de 2 travées la longueur de la nef et créé une zone d’obscurité à l’entré principale.